• Atelier en cours

    Auteur : Dame Ambre ©Plumedambre

  • Atelier 2, To DO List en cours

    Un atelier particulier à partir de vos photos, vous avez quelques semaines pour participer. Pour en savoir plus
  • Contact

    ✍ Mail amillemains

    ☞ Social Twitter

  • Commentaires récents

    Dame Ambre dans Quelques mots
    OonaKaling (@OonaKal… dans Quelques mots
    Dame Ambre dans Quelques mots
    Dame Ambre dans Quelques mots
    Dame Ambre dans Quelques mots
  • Archives

  • Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

    Rejoignez 30 autres abonnés

  • Droits

    Tous droits réservés. Pour plus de détails, lire la charte d'utilisation

Contraste

Participation de Céline :

jeux enfants fontaine mainsIl est coincé quelque part entre trente-huit degrés et trente-neuf degrés et demi. Il ne sait pas exactement, il suffoque. La sueur coule dans son dos et colle ses vêtements. Il est coincé entre ces deux parallèles, son esprit s’évade. Si seulement il trouvait quelque part… Son attaché caisse pend au bout de sa main, elle trainerait presque par terre. Les portes du bus s’ouvre, il se faufile. Il passe entre des hommes et des femmes à la peau brillante. Le col de son costume l’étrangle mais il n’amorce aucun geste pour se sauver. La chaleur du bus en le doublant l’écrase, il s’avance vers la place.

Tout de suite, la fraicheur des fontaines lui caresse les joues. Un vent de soulagement profond l’emporte soudain. Deux enfants sous les jets d’eau jouent, nus. Ils se tiennent par la main pour ne pas glisser, le poids écrasant du soleil ne les atteint pas. Et l’eau, partout autour, brillante et fraiche comme la chaleur est suffocante et sombre ; l’homme voudrait traverser la place au milieu d’elle. L’homme rêve de cette eau coulant dans son cou dans son dos ; emportant avec elle ces rendez-vous et ces délais aussi importants que futiles collant à sa peau avec la poussière de l’été. L’homme, tassé sous son costume sombre rêve de cette légèreté soudaine. Être nu au milieu de la place au milieu de l’eau fraiche.

Les commentaires sont fermés.
%d blogueurs aiment cette page :