• Atelier en cours

    Auteur : Dame Ambre ©Plumedambre

  • Atelier 2, To DO List en cours

    Un atelier particulier à partir de vos photos, vous avez quelques semaines pour participer. Pour en savoir plus
  • Contact

    ✍ Mail amillemains

    ☞ Social Twitter

  • Commentaires récents

    Dame Ambre dans Quelques mots
    OonaKaling (@OonaKal… dans Quelques mots
    Dame Ambre dans Quelques mots
    Dame Ambre dans Quelques mots
    Dame Ambre dans Quelques mots
  • Archives

  • Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

    Rejoignez 30 autres abonnés

  • Droits

    Tous droits réservés. Pour plus de détails, lire la charte d'utilisation

Maison de caractère à vendre

Par Marisa

jeu 12

Maison de caractère à vendre

Vends belle maison en pierre 150 m2 entièrement rénovée, style anglais

3 chambres, wc, 2 salles de bain, salon, salle à manger

Avec baie vitrée, sellier, garage attenant, cave en sous-sol.

Terrain arboré 1500 m2

Prix…..

Contactez agence….

« Tiens ! La maison est à vendre… »

Une immense pancarte défigure le mur d’enceinte en pierre aux couleurs de la Provence.

Combien de temps cela faisait-il que j’avais quitté cette demeure chargée de tant de souvenirs heureux ?

Mon cœur se serre tout à coup.

Ma mémoire défaille et je reste un moment qui me paraît interminable plantée devant ce portail clos qui me refuse l’entrée au cœur de mes joies et douleurs.

Le soleil n’irradie pas ces lieux autrefois enchanteurs et les persiennes closes comme mes paupières en cet instant où mon coeur bat la chamade se sont refermées sur ma peine et mon désespoir.

Je me revois dans le jardin arboré plantant des myriades de fleurs, marchant sur les gravillons de l’allée crissant sous mes pas pressés impatiente de me jeter dans ses bras aimants, nos soirées au coin du feu de cheminée blottis l’un contre l’autre, …

Non, malgré ce que j’ai cru, la blessure n’est toujours pas refermée et j’en vis la cruelle révélation. Le temps n’apaise pas les âmes brisées, il recouvre d’un voile opaque les blessures comme un meuble que l’on voudrait protéger de la poussière. C’est pour mieux en conserver l’intensité qu’il repose en attendant d’être retiré pour en inspecter l’état.

La boucle est bouclée et ce petit nid douillet couvrira de chaleur d’autres amour, d’autres passions assassines…

A l’âge tendre des amours qui s’essaient aux jeux interdits, aux passions, aux frissons, je me suis brûlée les ailes, voilà plusieurs années. Son visage m’apparait dans un flou artistique mais des bribes de lui subsistent comme ce délicieux parfum dont il se parait au matin après s’être rasé. Parfois cette même odeur infiltre mes narines au passage d’un inconnu croisé dans la rue. Comment pourrait-il imaginer l’effet qu’il produit sur moi au moment même où nous nous faisons face ?

Non, ça n’était pas lui mon prince charmant…

Une idée folle me traverse, acquérir ce bien histoire de récupérer un peu de ce passé, de me rapprocher de lui.

Je me ravise, pourquoi rouvrir la plaie et la nostalgie ? La page que j’ai tournée ne doit pas être relue mais le livre doit s’écrire au présent avec des mots couverts d’espoir parsemés de bonheur et d’amour avec parfois quelques ratures, mais la vie n’est-elle pas faite d’expériences et d’éternels recommencements ?…

Un léger vent vient balayer quelques mèches faisant un barrage sur mon visage, machinalement je les écarte, respire à plein poumon l’air embaumé des fleurs printanières et tourne les talons en direction d’un avenir ensoleillé rempli de promesses.

Article précédent
Article suivant

3 Commentaires

  1. Il faut savoir tourner la page et marcher en regardant droit devant !
    J’aime beaucoup !

  2. lullaby

     /  28 juin 2013

    Ton texte m’a émue, tout est joliment décrit.

  3. Les maisons sont des lieux habités de souvenir. J’aime beaucoup ce que tu as fait de cette idée. C’est doux.

%d blogueurs aiment cette page :