• Atelier en cours

    Auteur : Dame Ambre ©Plumedambre

  • Atelier 2, To DO List en cours

    Un atelier particulier à partir de vos photos, vous avez quelques semaines pour participer. Pour en savoir plus
  • Contact

    ✍ Mail amillemains

    ☞ Social Twitter

  • Commentaires récents

    Dame Ambre dans Quelques mots
    OonaKaling (@OonaKal… dans Quelques mots
    Dame Ambre dans Quelques mots
    Dame Ambre dans Quelques mots
    Dame Ambre dans Quelques mots
  • Archives

  • Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

    Rejoignez 30 autres abonnés

  • Droits

    Tous droits réservés. Pour plus de détails, lire la charte d'utilisation

L’observatoire

Par Mnêmosunê

Jeu 11 ShayaJe me poste là, je prends ma photo. J’ai à la fois l’impression de déranger et d’être invisible, comme à chaque fois que je regarde les gens.

Je ne regarde pas les gens pour les critiquer ou pour me moquer, je regarde les gens pour m’inventer des histoires. Je me demande qui ils sont, d’où ils viennent, s’ils se connaissent. Les inconnus me passionnent, ils sont une distraction inépuisable.

Par exemple, ces deux femmes là qui font leurs offrandes, est-ce qu’elles sont venues ensemble ? Est-ce qu’elles sont de la même famille ? Et leur visage grave, à quoi est-ce dû ?

Peut être sont-elles mère et fille qui viennent rendre hommage à un disparu.
Peut être sont-elles tante et nièce qui viennent prier pour un événement important, pour un mariage heureux par exemple.
Peut être sont-elles amies et partagent un rite religieux ensemble, afin d’avoir la protection des divinités.
Peut être qu’elles ne se connaissent pas et qu’elles voudraient juste un peu d’intimité pour se recueillir, pour une fois.

Je ne sais jamais qui sont ces gens que je regarde, sauf s’ils viennent me parler. Je ne sais jamais ce qu’ils deviennent.

Je ne veux pas savoir, parce que cela permet à mon imagination de s’exprimer.

Mais ces gens que je regarde, se doutent-ils qu’ils nourrissent mon imaginaire et renforcent ma curiosité du genre humain ? J’en doute fort. Et pourtant, tout inconnus qu’ils sont pour moi, ils sont, bien malgré eux, une part intégrante de ma vie. Des instants qui me rappellent combien les liens entre humains sont complexes et pourtant si beaux. Et dans ce cas précis, cela me rappelle aussi combien nos liens avec le divin sont complexes et insondables.

D’ailleurs, je dois y aller, c’est à mon tour de participer au rituel. Et peut être que, quand je repasserai ici, il y aura quelqu’un qui me prendra en photo et s’interrogera avec bienveillance comme moi…

Article précédent
Article suivant

1 commentaire

  1. J’y étais…je vous ai photographié (e), et j’ai plein de commentaires bienveillants à publier au sujet de cette photo.
    Vraiment, j’ai aimé ce texte.

%d blogueurs aiment cette page :