• Atelier en cours

    Auteur : Dame Ambre ©Plumedambre

  • Atelier 2, To DO List en cours

    Un atelier particulier à partir de vos photos, vous avez quelques semaines pour participer. Pour en savoir plus
  • Contact

    ✍ Mail amillemains

    ☞ Social Twitter

  • Commentaires récents

    Dame Ambre dans Quelques mots
    OonaKaling (@OonaKal… dans Quelques mots
    Dame Ambre dans Quelques mots
    Dame Ambre dans Quelques mots
    Dame Ambre dans Quelques mots
  • Archives

  • Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

    Rejoignez 30 autres abonnés

  • Droits

    Tous droits réservés. Pour plus de détails, lire la charte d'utilisation

A un fil

Par Lullaby

jeu 10« Je me demande quand-même si le pendentif coquillage n’est pas de trop… Mais en même temps, pour un rendez-vous pareil, je ne peux pas m’en passer. A la limite, c’est la tunique que je peux changer, mais le pendentif, je n’y touche pas, j’ai trop besoin de mon porte-bonheur ! Et puis ce pendentif, c’est moi, c’est ce que j’aime, c’est la mer, les vacances, l’ailleurs, et aucun autre objet ne pourrait mieux me décrire, alors non, le pendentif, je le garde ! La tunique, j’avoue, j’ai un doute… »

« Je me change ou je reste comme ça ? Je pourrais mettre une chemise à manches courtes… Non, les filles n’aiment pas ça, ça fait représentant de commerce, paraît-il. Bon allez, je reste comme ça, c’est très bien. J’y vais ».

« Cette tunique, quand-même…J’ai envie de la porter, je ne l’ai jamais mise, mais est-ce qu’elle n’est pas trop connotée ? Je ne voudrais pas lui donner une mauvaise impression pour le premier rendez-vous. Et pourtant, je ne sais pas, elle m’appelle depuis ce matin. Et après tout, pourquoi ne pas afficher un look original ? Originale, je le suis, alors autant annoncer la couleur ! Et s’il n’aime pas l’originalité, il ne m’aimera pas, ça peut être un bon test… »

« Je commande en l’attendant ou ça ne se fait pas ?  Bon, je l’attends, essayons d’être un peu galant pour une fois ».

« Il faut que je me décide là, c’est bientôt l’heure… Ah non, c’est déjà l’heure, en fait ! Panique panique panique, qu’est-ce que je fais avec cette satanée tunique ?! Si j’hésite, c’est que je ne dois pas, je l’enlève, tant pis, je tenterai la prochaine fois ! Et donc, qu’est-ce que je mets ? T-shirt blanc ? Trop simple. T-shirt noir ? Trop sombre. T-shirt rose ? Trop fille. T-shirt kaki ? Bon, je ne vais pas faire toutes les couleurs, je laisse tomber les T-shirts. Une chemisette alors ? Non, les hommes n’aiment pas ça, ça fait représentant de commerce. Un polo alors ? Trop sport. Un décolleté ? Trop direct. Et pourquoi pas une robe finalement ? Trop habillé… »

« Mais qu’est-ce qu’elle fait ? Bon, je commande. »

« Je suis en retard, il faut que je me décide vite ! Tant pis, je reste sur ma première idée, je mets cette foutue tunique, et tant pis si elle fiche mon rendez-vous à plat ! S’il n’est pas capable d’accepter un peu de fantaisie, c’est qu’il n’en vaut pas la peine ! J’ai envie de mettre ma tunique folklorique, je mets ma tunique folklorique, ce n’est pas un homme qui va me dicter ma tenue quand-même, il ne manquerait plus que ça ! Tunique, pendentif coquillage et c’est très bien, non mais, pour qui il se prend ?! »

« Ah. Elle arrive, je crois. Une demi-heure de retard, toutes les mêmes… Euh, non, ça ne doit pas être elle, c’est quoi ce truc bariolé ? Si, c’est elle, elle vient par ici. Sur quoi je suis tombé encore, c’est quoi cette folle ? Une baba cool, il fallait que ce soit une baba cool, il ne me manquait plus que ça ! Bon, je finis mon verre et je me barre vite fait, le délire soixante-huitard d’une illuminée qui se fout des horaires, non merci ! »

« Ca doit être lui. Et il a commandé… Encore un égoïste, vraiment tous les mêmes ! En polo en plus, je rêve, pourquoi pas un maillot de foot tant qu’on y est ? C’était bien la peine de passer une heure à me pomponner pour un goujat pareil, j’avale un truc vite fait et je rentre chez moi ! »

Article précédent

9 Commentaires

  1. jeanro

     /  28 janvier 2013

    Tout ne tient qu’à un fil….

  2. Ca me fait d’autant plus rire que le porteur de la tunique sur la photo n’a que très peu d’atermoiements sur le trop plein de fantaisie de ses vêtements, lui :)))

  3. monsieurnormal

     /  1 février 2013

    Étant actuellement complètement absorbé par la problématique de l’amitié homme/femme, je me demande si c’est bien raisonnable de me rajouter l’importance de la variable vestimentaire, lors d’un premier rendez-vous, en thème concomitant de réflexion ?
    De toute façon, ayant un cerveau humain (donc monotâche, http://www.pourlascience.fr/ewb_pages/f/fiche-article-les-hommes-sont-ils-monotaches-26818.php), ça va pas être possible.
    En même temps, si on considère l’importance du langage corporel et sa profonde subordination aux attributs vestimentaires, ça serait faire preuve d’une impardonnable légèreté que de faire l’impasse sur cet outil de communication fondamental.

    Ou alors, on se met tout nu et on n’en parle plus !

    • Attention, ne lance pas Lullaby sur le thème de la légèreté, elle a trop à dire là dessus !

    • lullaby

       /  4 février 2013

      Ahahah ce serait une solution, en effet !
      Je trouve intéressant d’avancer que le langage corporel est « profondément subordonné » aux attributs vestimentaires, en théorie il ne devrait pas l’être, puisqu’il est inconscient et non maîtrisable. Ou alors, c’est dire que les vêtements sont aussi un bouclier de l’inconscient… Je ne pense pas que leur pouvoir aille si loin… MALHEUREUSEMENT !!!!

  4. J’aime bien ton partie pris d’écriture avec le texte à deux voix et les points de vue opposé, ça donne plusieurs niveaux de lecture et le plaisir de la relecture.

    • lullaby

       /  4 février 2013

      Merci. Tu as peut-être remarqué que j’adore écrire de la fiction en me mettant dans la tête d’un homme, c’est même ce que je préfère (mes participations précédentes me trahissent un peu, sur ça) ! Sur cette photo, c’était difficile, sauf à imaginer les réflexions d’un homme à partir de cette tenue, un peu comme l’a fait Shaya, mais je n’avais pas d’inspiration particulière. Le texte à deux voix s’est donc imposé, et je suis contente qu’il te plaise !

%d blogueurs aiment cette page :